De 1947 à 1958: Après guerre- Renaissance des feux de la Saint-Jean.

HISTOIRE DE LA FLAMME DU CANIGOU

 

1/ Renaissance des feux de la Saint-Jean en Catalogne

La tradition des feux de la Saint-Jean est l’une des plus antiques fêtes de notre pays. Après la seconde guerre mondiale, cette célébration tombe peu à peu en désuétude et la tradition se meurt !

1947 à 1958 - C’est la restauration des feux traditionnels. Près de notre ville ( à Notre Dame de la Salut) le Cercle des Jeunes organise pendant toutes ces années (le 23 juin) une veillée catalane et remet en valeur cette tradition.

23 juin 1955 -  François Pujade fête son anniversaire au Pic du Canigou en allumant un feu, se joignent à lui  quelques amis  pour fêter ensemble  la victoire de l’USAP au championnat de France de rugby.

1956 - La rencontre de François Pujade et de Jean Iglesis va permettre de mettre en place une organisation pour illuminer le plus possible de pics et de tours, pour reprendre une ancienne fête celtique (feux sur les cimes).

1957 - L’équipe montagne du Cercle des Jeunes prend en charge 22 postes (sommets, tours et hauts lieux) Albert Llech a l’idée de retransmettre la manifestation du Canigou par radio.

Quelques années après, de moins en moins de pics sont illuminés du fait que l’enthousiasme baisse et que la météo n’est pas souvent au rendez-vous.

 

2/ Naissance de la Flamme du Canigou

1963 - Jean Iglesis, Président du Cercle des Jeunes, prend une initiative : donner à cette nuit une nouvelle dimension par un relais de coureurs pour descendre le feu du Canigou jusque dans la plaine, pour allumer ensuite un « Rey del foc » au Palais des Rois de Majorque.

1964 - Va naître chez Jean Iglesis l’idée d’une flamme qui ne s’éteint plus. Chaque année on embrasera le Père des feux au pic du Canigou. Cette même année, les rayons du soleil allument (à la loupe) un llum d’oli (lampe à huile) et donnent naissance à une petite flamme venue du ciel.

Joseph Deloncle s’associe à cette idée et demande à Marguerite Mestre (descendante de 16 générations du mas del Gleix), de la déposer dans l’âtre antique de sa cuisine, reconstituée à la « Casa Pairal) et de la transmettre aux 3 montagnards du Cercle des Jeunes (Jean, Jacky et Michel) pour veiller cette flamme au pic du Canigou toute une nuit.

1966 - Passage entre la Catalogne Sud et la Catalogne Nord, un feu symbolique est allumé sur la frontière au col d’Ares.

1967 - La flamme arrive à Barcelone pour être distribuée dans tous les pays catalans.

1972 –De nombreux villages acheminent au pic des fagots de branchages de leur terroir (la Trobada) avec lesquels on régénèrera la Flamme du 23 juin. Celle-ci sera répartie dans des milliers de communes pour allumer leur Feu de la Saint-Jean.Inauguration par Jean Iglésis" Le pacha" qui est monté à ce pic du Canigou
223 fois.

Chaque année, cette fête est renouvelée afin de symboliser : au cœur du pays catalan un profond désir et un besoin de retrouver ses racines, d’établir un lien avec son histoire, ses traditions et de redonner une vitalité à la langue des pères.

1972 Le Congrès de la Saint Jean : Le Premier congrès s'est déroulé à
Alenya.Depuis chaque année il a lieu dans un village différent. C'est une grande
fête permet de faire rencontrer tous les comités organisateurs et les gardiens des
traditions de la Saint Jean.
Festa Major de Perpignan: A nouveau renaît la grande fête de la ville le 23 juin .
Elle donne lieu à de multiples manifestations catalanes.

1979 Le message de la Saint-Jean: Avant l'allumage des feux de la Saint-Jean le
même message est lu à l'assistance. Il est remis à chaque village lorsque celui-ci
reçoit la flamme du Canigou.
Les traditions: La flamme du Canigou contribue à donner un nouvel
enthousiasme au feu de la Saint-Jean. Elle fait renaître de nombreuses traditions
oubliées. Partage du pain, bouquets des herbes de la Saint-jean, hommage aux
fontaines et à l'eau…

1975 Les Catalans de Paris reçoivent la flamme par avion et plantent un arbre du
Canigou à la "cité fleurie"

1976 Le tronçon d'autoroute qui avait été baptisé "la languedocienne" deviendra
grâce au poids et à l'action de comité des feux de la Saint-Jean la "Catalane"

1978 1er festival de la baratine d'or

1980 – Pour symboliser la fête de la Saint-Jean devient « Festa National dels Paisos catalans »

1981 La Provence La flamme arrive en Provence avec l'amicale des catalans,
sous l'impulsion de Jean Maillach qui crée la Maintenance des feux de la Saint-
Jean.

1981 Un message de la Saint-Jean est envoyé au monde par la radio en 10
langues depuis le pic du Canigou.

1986 L'Elysée (Paris) La flamme est amenée par une école du village de Pia au
Président de la République et à la Mairie de Paris.

1987 Conseil de l'Europe:La flamme du Canigou tend la main à l'Europe: elle
est reçue à Strasbourg, au conseil de L Europe.

1994 A la communauté Européenne à Bruxelles. Le plus grand feu Européen est
allumé dans la ville de Huy ( en Belgique) avec la flamme du Canigou par une
délégation de Catalans.

2001 Monaco Le Congrès Européen des "feux de la Saint-Jean et de la flamme
du Canigou se déroule à Monaco.

2003 L'Italie La flamme du Canigou est accueillie en Italie au village de
Dolceaqua.

2003 La Suisse: La Suisse accueille, avec les catalans de Lausane, la flamme du
Canigou. Un fagot de bois est amené par eux, au sommet du Pic pour la Trobada
.
2003 40 ème anniversaire de la flamme du Canigou (1963-2003) En l'honneur
de l'anniversaire des 40 ans de la naissance de la flamme du Canigou, un
montagnard de Catalogne Sud(Espagne) M.Josep-Maria Tarro's-Vidal (du
village de Puigverd de Lleida) est choisi pour veiller la flamme pendant toute
une nuit au pic du Canigou

2004 Création du Comité :La maintenance : Ensemble des mille gardiens de la
flamme du Canigou et des traditions Catalanes des Feux de la Saint-Jean

2010 – Le Parlement de Catalunya officialise ce titre en hommage à tous les mainteneurs de cette tradition ainsi qu’à tous les gardiens de cette flamme afin qu’ils puissent la transmettre aux générations futures.